72 IMMOBILIER - ÉTÉ 2022

LA VOITURE HYBRIDE : OUTIL DE TRANSITION

Les voitures hybrides disposent de deux sources d’entraînement sous le capot : un moteur thermique (souvent à essence) et un moteur électrique, reliés tous deux entre eux. En fonction de la situation, ils sont utilisés? soit en alternance, soit en même temps. Un système de contrôle détermine quelle source est utilisée. Le système choisit toujours – du moins en théorie – la combinaison la plus économe en énergie.

Quelles sont les différences entre les hybrides ?

Dans le cas des voitures hybrides, l’excès d’énergie de freinage est stocké dans la batterie d’entraînement. Cette batterie recharge le moteur électrique en cas de besoin. Mais il existe différentes formes de voitures hybrides full hybrid (hybrides fortes), mild hybrid (hybrides douces) et hybrid plug-in (hybrides rechargeables, PHEV).

Dans le cas de l’hybride douce, le moteur électrique aide le moteur à combustion interne à accélérer, ce qui réduit la consommation d’essence. Dans celui de l’hybride forte, le moteur électrique n’entre en jeu que sur de courtes distances.

À qui les voitures hybrides s’adressent-elles ?

Les véhicules hybrides sont une solution pour les personnes qui, d’une part, désirent réduire leur impact écologique, et d’autre part, ne souhaitent pas renoncer à l’autonomie ou ne sont pas encore entourées d’une bonne infrastructure de recharge. Les voitures hybrides sont également une bonne solution pour s’habituer progressivement au passage à l’électrique. Par exemple, si vous travaillez quotidiennement à l’extérieur de votre domicile et que vous parcourez de longues distances tous les jours sans avoir le temps de recharger votre véhicule, il est plutôt conseillé d’avoir une voiture hybride. Les véhicules à double propulsion peuvent également être utiles si les trajets quotidiens comprennent un dénivelé important incluant des freinages et des accélérations réguliers. Ainsi, l’hybride génère de l’énergie qui est stockée dans la batterie.

Conclusion

Les avantages de l’hybride par rapport aux voitures à essence et diesel résident dans une consommation plus faible et une diminution de la pollution dans les villes. L’hybride présente cependant des inconvénients : coût d’acquisition et poids plus élevés, ainsi qu’une technologie plus complexe nécessitant un entretien plus intensif. Étant donné que les véhicules hybrides continuent de miser sur le moteur thermique, la question qui se pose à long terme est de savoir comment leur avenir évoluera si les niveaux d’émissions de CO2 autorisés sont encore réduits.

Bruno Réchard

Bruno Réchard, rédacteur en chef du Petit Sarthois

Nous suivre

Vous aimez la Sarthe ? Alors vous aimez le Petit Sarthois… Suivez-nous ;-)

PUBLICITÉ