Journée découverte du métier de maroquinier

A LA DÉCOUVERTE DU MARAIS DE KAW,   BERCEAU DE BIODIVERSITÉ !

Le marais de Kaw est en plein cœur de l’une des 6 réserves créées par l’État français en Guyane. Celle-ci est la troisième de France, avec une superficie totale de 94 700 hectares. Ce marais est connu pour sa biodiversité exceptionnelle, qui abrite vautours, buses, zébus, hérons, mais aussi et surtout des caïmans ! Une excursion durant laquelle nous avons découvert différents paysages tels que des grandes plaines ouvertes où volent les oiseaux, des cours d’eau où nagent divers poissons, ou encore au beau milieu de la jungle amazonienne, où félins, reptiles et autres créatures se cachent, tapis dans l’ombre. Au fur et à mesure de ces lignes, venez découvrir notre périple au beau milieu de ce marais hostile !

Une sortie en compagnie de TIGDILO !

Pour cette découverte du marais, nous avons choisi de faire confiance à la société TigDilo, qui propose des sorties naturalistes de 6 heures, à bord d’une pirogue, pour découvrir la faune locale, ainsi que le village de Kaw. Une partie de l’excursion se fait de nuit, afin d’observer les caïmans. Accompagnés de notre guide Alex, le marais n’a maintenant plus de secret pour nous ! Nous avons beaucoup apprécié d’être avec lui, car il a pris le temps de s’arrêter pour nous faire écouter les bruits environnants, assez dingues et captivants !

Un village en plein milieu du marais 

Dans le marais, se trouve un petit hameau, d’une centaine de personnes : 

le village de Kaw. Celui-ci n’est accessible qu’en pirogue. Les habitants vivent essentiellement de la pêche et de la chasse. Une école est présente au cœur du village. Nous avons eu l’occasion de nous y arrêter, et nous avons tous ressenti la même chose : le dépaysement. Les routes sont en terre battue, les maisons sont rustiques et simples, avec des structures en bois. De plus, il n’y a pas de wifi, de quoi nous reconnecter à la simplicité de la vie et au bon-vivre de ce village. 

Notre incroyable aventure

Sur notre embarcation, un véritable ballet s’offre à nous. Il ne put se passer une minute sans qu’un oiseau ne surgisse de nulle part, nous laissant ainsi un court instant pour apprécier les couleurs de son plumage, sa silhouette et immortaliser ce moment pour les passionnés de photo. Cette sortie a été incroyable du début à la fin, et riche en émotions : notamment lors de la balade nocturne, à la recherche des caïmans. Ils ne peuvent rester cachés bien longtemps. Nous nous rapprochons dangereusement de cette imposante masse tapie dans l’eau, de quoi ravir les passionnés de nature ! 

Cette excursion en pirogue a été magique. Elle a permis une superbe découverte des marais. Notre guide connaissant parfaitement les lieux, il a su ralentir le rythme de l’embarcation aux endroits les plus propices pour les observations et nous faire découvrir le paresseux à trois doigts (Bradypus tridactylus) caché dans le haut de son arbre.

Rencontre avec l’opticien 

Le caïman à lunettes, créature de l’ère des dinosaures, fait désormais partie des super prédateurs de ce marais. Tapis le jour, cassant la ligne d’eau la nuit, il attend la moindre opportunité. Pouvant mesurer 2 m et peser près de 40 kg, il fait partie des régulateurs de ce milieu. Pendant cette traque de nuit, sa présence nous est inconnue jusqu’à ce que nos lumières se reflètent dans ses yeux, trahissant sa présence dans la dense végétation. Il ne nous reste plus qu’à se rapprocher, pour espérer cette créature mystérieuse avant qu’elle ne disparaisse dans les profondeurs.

Rémi, Charlotte, Hugo et Lancelot

Bruno Réchard

Bruno Réchard, rédacteur en chef du Petit Sarthois

Journée découverte du métier de maroquinier

Ajouter commentaire

Nous suivre

Vous aimez la Sarthe ? Alors vous aimez le Petit Sarthois… Suivez-nous ;-)

PUBLICITÉ