BBC Constructions

Trois mois d’intense émotion en Asie avec Mister Tristan

Tristan Charon en Asie
Une rencontre impromptue avec un homme qui n’avait rien mais qui donnait tout

C’est l’histoire d’un patron nouvelle génération, qui place l’attention à autrui comme prioritaire. Tristan Châron, le créateur de Mister Tee, entreprise de communication textile et objet située en zone nord, a entrepris il y a 18 mois un voyage au long cours avec femme et enfants. Une aventure humaine à travers l’Asie du sud-est, marquée du sceau de l’Émotion.

El Nido, île de Palawan
El Nido sur l’île de Palawan

Étape N°1 : Bali ou le paradis sur terre

L’homme a foi dans l’homme et il lance le défi à ses 20 employés de faire tourner la boîte sans lui. La famille débarque avec l’idée de ne rien organiser, d’aller où le vent te mène, au grès des rencontres… loin des endroits bondés vantés par les guides. Ils découvrent Bali et les îles Gili, paradis sur terre entre plages de rêve et chaleur des gens.

Étape N°2 : Manille ou l’enfer sur terre

Pour découvrir les Philippines, le passage obligé est Manille, ville cauchemardesque tant les désœuvrés jouxtent les nantis dans l’indifférence générale. Fini le rêve, bonjour tristesse…. Chambre d’hôtel façon cellule de prison…. Des rues grouillantes jour et nuit où l’on circule au milieu d’une foule sans âme…. « Nous n’y sommes restés que 24 h …. »

Étape N°3 : Palawan ou l’île fantastique

« C’est l’île où j’ai fait le plus de photos pour les couchers de soleil, avec les formations rocailleuses façon « pain de sucre » en fond et une mer turquoise sur sable blanc. Une anecdote : arrivés à Port Barton, je vois une enseigne « Miam Miam Glou Glou » avec un vieil homme muni d’une canne. Je l’accoste et fais la connaissance d’Ivan, un facteur français à la retraite installé là-bas. Il nous guide dans les environs et me présente des pêcheurs aux thons, l’occasion d’une nuit en mer sur une barque de 2 m2, les étoiles au-dessus, les thons argentés en dessous qui filent à pleine vitesse. Une nuit inoubliable… »

Un tamiser, endémique des Philippines

Étapes N°4 et N°5 : la Thaïlande puis le Vietnam… intenses émotions

« Nous enchainons par la Thaïlande qui est belle mais très (trop ?) touristique. J’avoue avoir préféré le Vietnam, par la dimension de ce peuple qui a connu une guerre atroce, mais qui a su garder une humanité et une sensibilité très en avance sur l’occident… On y retrouve une attention particulière pour les français, en dépit de nos erreurs de coloniaux…. Un pays qui sera mon prochain voyage… Vers cette région du bout du monde qui a gardé une partie de moi et a emporté un homme qui m’était cher… mon père… Ce voyage m’a conforté dans l’idée que nous devons changer, y compris dans nos entreprises, et placer l’humain au centre de nos priorités. »

Bruno Réchard

Bruno Réchard, rédacteur en chef du Petit Sarthois

Ajouter commentaire

Nous suivre

Vous aimez la Sarthe ? Alors vous aimez le Petit Sarthois… Suivez-nous ;-)

PUBLICITÉ