BBC Constructions

Damien Saulnier, révélateur de jeunes talents moto

Quand on parle course moto, on pense aux pilotes, car ce sont eux qui assurent le spectacle. Mais tout autour, il y a du monde qui aide, et dont les rôles sont indispensables. On s’en rend bien compte pendant une course d’endurance car pendant 48h, tout le monde bosse. Oui, 48h car il y a les essais, les qualifs, la course et tout ce qu’il y a autour. Aujourd’hui, Le Petit Sarthois avait envie de vous présenter le chef d’orchestre de l’équipe : le Team Manager. Et dans le domaine, nous avons un Sarthois qui brille par son professionnalisme et ses résultats : Damien Saulnier. Il est passé du Junior Team au SERT l’an dernier, à la suite de la retraite de Dominique Méliand.

Damien Saulnier au milieu des élèves mécanos du 72 Junior Team (Lycée Sud)
Damien Saulnier au milieu des élèves mécanos du 72 Junior Team (Lycée Sud)

Comment ton métier de Team manager a démarré ?

En 1997, j’étais au lycée Sud du Mans comme professeur en sport-études dans la filière sports mécaniques, et j’étais en relation avec Jean-Claude Chemarin qui s’occupait du team enduro et Supermotard Kawasaki. C’est avec lui que nous avons mis en place une section de compétition moto avec à la clef une participation aux 24 Heures. Il cherchait quelqu’un du Mans, qui connaisse les courses et les jeunes… Nous avons recruté des élèves au pied levé pour monter la formation à la rentrée 1997, puis participé à la saison sportive 1998 : Le Mans, Le Bol d’or, Spa…. Un équipage féminin au départ ! Puis après 3 années passées avec Honda, nous avons rencontré Suzuki et Dominique Méliand qui nous a fait confiance, et nous nous sommes rebaptisés Junior Team Suzuki pour la saison 2001. Je suis très fier d’avoir réussi à construire quelque chose en relation avec les sports mécaniques, ma passion de gosse, grâce notamment à Laurent Tirel, le proviseur du Lycée à l’époque.

Et tu diriges maintenant le SERT (Suzuki Endurance Racing Team) ?

J’ai pris la suite de Dominique Méliand, un Monsieur dans le domaine des courses d’endurance (15 titres de champion du monde). Nous avons un nouveau partenaire : le très célèbre préparateur Yoshimura (4 victoires aux 8 heures de suzuka) avec qui nous collaborions déjà depuis de nombreuses années. En fait les deux équipes vont tout simplement fusionner. Les couleurs de notre moto ont donc évolué du bleu au noir et rouge, et notre logo associe maintenant le SERT, Yoshimura et Motul. C’est une association prometteuse des deux plus grandes nations de l’endurance moto pour former une nouvelle équipe Suzuki officielle. Notre équipe de 7 personnes basée dans des nouveaux locaux au Technoparc des 24 heures reste intacte. D’ailleurs ces nouveaux locaux abritent à la fois le Junior Team et le SERT. Ces deux structures sont très complémentaires car l’une sert de pépinière de jeunes talents à l’autre.

Quelles sont les étapes de passage d’un jeune pilote pour arriver au sommet ?

Les jeunes talents démarrent souvent en Promosport 400, puis enchainent en général avec deux années dans la catégorie 600 où nous repérons les jeunes intéressants. Les meilleurs enchainent dans la catégorie 1000 Challenger, où la Junior Team évolue en compétitions. Au départ nous proposons une place de remplaçant, à l’instar d’Alexis Lamiré qui nous a rejoint cette année. Ensuite les jeunes doivent savoir saisir leur chance quand elles arrivent, comme pour le sartrhois Martin Renaudin actuel pilote titulaire au Junior Team. De même pour Greg Black, actuel pilote titulaire du SERT, qui était passé par le Junior Team. Le problème de notre sport pour les jeunes, c’est qu’il coûte cher, il nécessite des moyens financiers importants. Mais pour les meilleurs, ceux qui trustent les premières marches des podiums dans les catégories de jeunes (comme Fabio Quartararo), il y a moyen de trouver des partenaires rapidement, ce qui permet de concourir  jeune dans les championnats internationaux, et parfois de décrocher la lune en Moto GP.

Atelier du 72 Junior Team au Techno Parc

La Junior Team Suzuki du lycée le Mans sud, tremplin pour jeunes mécaniciens

Le Junior Team Le Mans Sud Suzuki est une formation de haut niveau unique en France, dispensée par le Lycée Polyvalent Le Mans Sud pour la 22ème année.

Elle permet à 10 jeunes titulaires d’un baccalauréat professionnel « maintenance des véhicules automobiles, option motocycles et / ou du BTS » de devenir,l’espace d’une saison complète, les préparateurs et les mécaniciens de motos de compétition.

Encadrés par Damien SAULNIER, professeur et team manager reconnu dans le milieu de la compétition moto, les élèves forment un véritable team et acquièrent tous les savoirs et savoir-faire utiles à leur métier : 5 mois de cours à l’atelier et 7 mois de TP sur les circuits avec une Suzuki GSXR-1000 comme support pédagogique !

Chaque nouvelle saison, la promotion du Junior Team change et c’est un nouveau défi à relever pour rester au meilleur niveau (Champion du monde de la coupe du monde d’endurance FIM en 2019) ! 

Pour les anciens élèves, l’objectif est de travailler dans ce milieu qu’ils connaissent déjà bien et de mettre leurs savoir-faire au service des professionnels dans les écuries de compétition.

Bruno Réchard

Bruno Réchard, rédacteur en chef du Petit Sarthois

Ajouter commentaire

Nous suivre

Vous aimez la Sarthe ? Alors vous aimez le Petit Sarthois… Suivez-nous ;-)

PUBLICITÉ