« BBC -

FRÉDÉRIC VOILLIOT, UN ENTRAINEUR DÉBUTANT QUI PROMET

Frédéric Voilliot

Frédéric Voilliot n’avait jamais entrainé avant de rejoindre le club du Gazélec du Mans. Son arrivée s’inscrit dans un projet global orchestré par le Président Philippe Basset, et Fabrice Vétaux, arrivé à l’intersaison de l’AS Le Mans Villaret. Frédéric a emmené avec lui son adjoint Anthony Dalle et l’entraineur de la B Christophe Portales. Il a démarré sa saison sur les chapeaux de roues. Rencontre avec une personnalité qui va compter dans le milieu du foot ces prochaines saisons.

Quel a été votre parcours de joueur ?

J’ai joué en ligue pendant de nombreuses années pour de beaux clubs comme Le Mans, La Ferté-Bernard, La Suze, Le Mans Villaret et Changé. Bizarrement, j’ai avancé au cours des saisons, passant de défenseur central à avant-centre ! J’ai retenu beaucoup de bonnes choses de chaque entraineur et de dirigeant qui m’ont permis de me construire en tant qu’homme. Je remercie chacun d’entre eux. J’avais envie de prolonger mon amour du foot en entrainant et en transmettant les convictions que nous avons avec le staff et le club.

Parlez-nous de votre philosophie de jeu ?

J’aime le jeu offensif basé sur la préparation technique et la tenue du ballon. Le foot est un jeu qui permet aux joueurs d’être créatif et de s’épanouir dans un cadre collectif. Il faut aussi bien que le joueur et le spectateur prennent du plaisir. Notre système de jeu est en fonction des joueurs à disposition le week-end qui peut être flexible. Nous apportons beaucoup d’importance avec le staff sur la mise en place lors des entrainements : comment bien ressortir le ballon face à des contraintes d’espace en limitant le nombre de touches de balles, des transitions rapides, comment bien défendre… Le foot ne se joue plus seulement avec les pieds mais d’abord avec sa tête.

Le Groupe s’est renouvelé ?

Oui nous avons recruté des nouveaux joueurs de profils différents et surtout avec un bon état d’esprit. Avec Anthony Dalle et Christophe Portales, nous gérons une trentainede joueurs sur 2 entrainements : le mardi et le jeudi. L’objectif c’est d’abord le plaisir et que tout le monde joue le week-end, si l’ambiance est bonne les joueurs adhéreront au projet, n’oublions pas que le foot en district c’est la gagne certes, mais surtout le plaisir de nous retrouver tous ensemble pour vivre notre passion commune.

VIVIEN LEVEAU-HERCE,
DEFENSEUR CENTRAL DU GAZÉLEC

Vivien Leveau-Herce

Il avait arrêté le foot pendant 3 ans, se concentrant sur son job. Mais le virus du foot l’a rattrapé il y a 3 ans et il a repris une licence dans son club de cœur : le Gazélec. Âgé de 25 ans, Vivien travaille comme technicien en études thermiques chez HEC 3D (Groupe Beunèche). Il joue défenseur central, et commente avec nous le bon début de saison de son équipe.

Quel début de saison !

Oui on enchaine les victoires: 2 en coupe contre Le Mans Inter (4-2) puis Vibraye (5-2), deux équipes supérieures sur le papier (D1 puis R3). Et une en championnat contre la B des Patriotes de Bonnétable (2-1). On a quand même connu une défaite au 3ème tour de Coupe de France contre Bonnétable A, mais seulement aux tirs aux buts…

Comment expliquer cette dynamique dans les résultats ?

Tout simplement un nouvel encadrement. Le club en avait besoin car jouer en D2 pour un club comme le Gazélec c’est quand même un peu bizarre. Cette année, on prend plaisir à venir s’entrainer. L’ambiance est bonne, les nouveaux se sont bien intégrés. Et en plus on gagne… mais ne nous enflammons pas, la saison ne fait que démarrer.

Quel est votre parcours et votre profil de joueur ?

J’ai démarré petit à La Chapelle Saint-Aubin, puis je suis arrivé au Gazélec en U11. Ensuite Je suis toujours resté dans mon club de cœur sauf pendant 3 ans où j’avais arrêté pour me concentrer sur mon boulot. Mais la passion du foot a été plus forte et j’ai repris il y a 3 ans. Je joue défenseur central ou à gauche en défense à 3. J’aime bien être au marquage de l’attaquant adverse. Je ne suis pas le meilleur physiquement, ni le meilleur techniquement, mais je n’ai pas de gros point faible, on va dire que je suis moyen partout… lol….

Joueur préféré :
N’GOLO KANTÉ

Club préféré
GAZÉLEC LE MANS

Bruno Réchard

Bruno Réchard, rédacteur en chef du Petit Sarthois

Nous suivre

Vous aimez la Sarthe ? Alors vous aimez le Petit Sarthois… Suivez-nous ;-)

PUBLICITÉ