Pharo - Architectes et Urbanistes

PABLO MONGELLA, L’EX TENNISMAN DEVENU JOUEUR DE FOOT

Pablo Mongella

Il a fait du tennis jusqu’à 14 ans (classé 15/5) puis il a démarré le foot pour le plus grand plaisir du club de Connerré. Il a connu la liquidation il y a 3 ans, l’Étoile Sportive de Connerré était alors devenue l’Élan Sportif, et tout le monde avait redémarré en D4 du fait de la rétrogradation. Et le club est bien reparti, avec une équipe de jeunes motivés et talentueux comme Pablo, tout juste 21 ans.

Quel est votre profil de joueur ?

La vitesse, l’endurance, donc le physique…. Mon point faible, je suis moins technique que ceux qui ont 20 ans de foot derrière eux. Mais je joue simple et cela ne se voit pas tant que ça… lol…. J’aime attaquer sur le côté, la saison pleine il y a 2 ans j’avais réussi à marquer 12 ou 13 buts.

Cela vous change du tennis ?

Au tennis je n’avais personne à qui taper dans la main quand je gagnais et quand je perdais j’étais tout seul. Là on a le plaisir du collectif…. Ça change tout.

Quel est votre meilleur souvenir ?

En demi-finale de la coupe du district en U18 on avait joué les Alpes Mancelles et on avait égalisé à 1-1 juste avant la fin. Ils étaient meilleurs que nous et on a perdu dans les arrêts de jeu, mais on avait fait une belle perf sur cette saison là (1/2 finale). Et dernièrement on perd en coupe de France contre ST Jean d’Assé sur le score. On fait jeu égal avec un 0-0 à la mi-temps. Ensuite ils marquent en début de seconde et j’égalise 1 minute plus tard… Puis en fin de match on en prend un autre…. Puis en toute fin de match un troisième…. On a fait un bon match contre une D1, alors que nous on est en D3.

Joueur préféré : Sergio Ramos

Club préféré : Real Madrid

CYRIL LEROUX, LE BÂTISSEUR D’UN GROUPE DE FOOTEUX PASSIONNES

Cyril Leroux

Ce natif de Thorigné-sur-Dué a signé sa 1ère licence à 9 ans. Il tutoie ensuite le haut-niveau au MUC 72 à son adolescence dans les années 90. Passé ensuite par Bouloire, La Ferté-Bernard et Montfort-le-Gesnois, ce joueur atypique qui est passé de défenseur central à milieu offensif en vieillissant (c’est souvent l’inverse…) a débuté sa vie d’entraineur à Connerré, où joue son fils depuis plusieurs années. Son état d’esprit marqué par le sens du fairplay permet au club rétrogradé administrativement il y a 3 ans de reconstruire un « esprit club » avec un groupe de jeunes exemplaires.

Parlez-nous de ce redémarrage ? 

Nous sommes quelques passionnés à faire grandir ce nouveau club. L’étoile sportive et devenu l’élan sportif, on a conservé nos couleurs noir et rouge, et reconstruit une équipe en D4, basée sur des jeunes impliqués. Arnaud Brunelot et Michaël Besson m’ont accordé leur confiance, et j’y prends beaucoup de plaisir.

Quelle est votre philosophie de jeu ?

On repart du gardien en passes courtes, sans balancer trop devant. Dès nos équipes de jeunes on essaye d’instaurer cette philosophie de jeu. La priorité c’est que les joueurs se fassent plaisir et l’état d’esprit prime. Je n’ai pas de système de jeu avant le début d’une saison, on l’adapte en préparation selon les joueurs que l’on a.

Comment se passe votre début de saison ?

On a bien démarré en coupe de France contre une D1 (on perd 3-1) avec qui on a presque fait jeu égal. En championnat on a une première victoire 3-1 à Yvré l’évêque (équipe C). Une saison ne se joue pas sur les premiers matches mais souvent le début de saison donne le tempo. Notre objectif c’est de faire progresser les joueurs, les résultats en sont juste la conséquence.

Comment définir vos séances d’entrainement ?

Il y a toujours un exercice de conservation de ballon : que ce soit à l’échauffement ou dans les ateliers. Et le physique est primordial : cela évite aussi les blessures ensuite, donc footings et fractionné en prépa, gainage. J’aime aussi faire des séances de coups de pieds arrêtés, car que ce soit à haut niveau ou petit niveau ces phases sont essentielles en matches car ils peuvent faire basculer un résultat.

Joueur préféré : Éric Cantona

Entraineur préféré : Alex Fergusson

Bruno Réchard

Bruno Réchard, rédacteur en chef du Petit Sarthois

Nous suivre

Vous aimez la Sarthe ? Alors vous aimez le Petit Sarthois… Suivez-nous ;-)

PUBLICITÉ