« :Ludivine

L’Eldorando : randonner à cheval autrement au cœur de la forêt de Bercé

Xavier propose des randonnées traditionnelles ou insolites

Ecouter le brame du cerf à cheval dans la forêt de Bercé, randonner lors des nuits de pleine lune ou la nuit de Noël : autant de randonnées insolites proposées par Isabelle Hontschoote et Xavier Hinfray de l’Eldorando, à Pruillé-l’Eguillé. 

Comment êtes vous arrivés à Pruillé-l’Eguillé ?

Isabelle : Nous nous sommes installés ici en 2018. Nous voulions changer de vie, concilier passion et travail. Xavier a travaillé comme chef d’atelier en mécanique auto et moi, j’étais dans le sanitaire et social. Nous venons de Normandie et pendant nos vacances, nous recherchions un endroit où nous installer. Quand nous avons visité ce lieu, cela a vraiment été un coup de cœur. Il est situé à la lisière de la forêt de Bercé. Nous sommes tombés amoureux de cet endroit. Les prix étaient moins chers qu’en Normandie et la proximité de la forêt de Bercé nous a séduits. En plus, la grand-mère de mon compagnon était sarthoise. C’est une création complète. Nous avons ouvert en 2019. Ensuite, il y a eu les années Covid et ce n’est vraiment que depuis cette année que notre Centre de Tourisme équestre et nos deux gîtes fonctionnent.

Isabelle (photo) et Xavier ont réalisé leur rêve en créant l’Eldorando

Que proposez-vous ici ?

Xavier est moniteur diplômé d’Etat, mais il est plus tourné vers le tourisme équestre.  Bien sûr, nous proposons des cours, du travail à pied, des stages de Trec, du trail… mais notre activité principale, c’est surtout les balades en forêt de Bercé et les randonnées sur un ou plusieurs jours. A côté des randonnées traditionnelles, nous organisons aussi des balades insolites : brame du cerf, randonnée au clair de lune, randonnée la nuit de Noël, randonnée avec visite du château du Grand-Lucé, randonnée gastronomique avec arrêt le midi dans un resto comme « Le cheval blanc »
à Beaumont. L’an prochain, nous prévoyons une rando de plusieurs jours pour faire le Tour de la Sarthe. Nous avons bien d’autres idées encore. Et puis, nous avons également nos deux gîtes avec vue sur les chevaux où nous pouvons accueillir des cavaliers, des familles ou même des motards.

Présentez-nous votre écurie ?

Nos chevaux sont éduqués pour la balade. On a choisi les races qu’on aime, ce qui fait une variété de races et de couleurs : irish cob, connemara, welsch, poney de selle français, appaloosa. Il y en a pour tous les goûts. On aimerait aussi acquérir un cheval islandais et un rocky mountain. Chacun trouve ainsi son bonheur. Nous avons des chevaux très proches de l’humain. On les travaille beaucoup à pied.

Comment cela se passe la vie ici ?

Les chevaux sont autour de nous. Ils vivent en troupeau. On peut prendre notre café au milieu d’eux. C’était notre rêve. Le matin, on ouvre nos volets et on voit les chevaux et parfois des chevreuils. Nous avons planté près de 400 poteaux pour délimiter les prés. Nos chevaux sont zen. Ils jouent beaucoup.

Quelle clientèle accueillez-vous ?

On accueille les cavaliers à partir de 6 ans, qu’ils soient débutants ou cavaliers aguerris. Nos chevaux sont habitués à voir des chevreuils et autres animaux. Ils sont calmes. On a même eu un cavalier de 80 ans. On emmène parfois en randonnée des familles entières (parents, grands-parents, enfants), c’est sympa. Cela fait de bons souvenirs pour tous. 

Catherine Gilot

Bruno Réchard

Bruno Réchard, rédacteur en chef du Petit Sarthois

Nous suivre

Vous aimez la Sarthe ? Alors vous aimez le Petit Sarthois… Suivez-nous ;-)

PUBLICITÉ