Pharo - Architectes et Urbanistes

TREMBLAYE, LE LOGISTICIEN PIONNIER DE LA ZONE NORD

L’année 1960 marque le début de cette saga familiale, lorsque saisissant l’opportunité d’une collecte de lait quotidienne, Claude et Monique Tremblaye décident d’acheter un premier camion. Les autres suivront rapidement à tel point que « Multitransports », nom de l’entreprise à l’époque, devient rapidement la référence dans la région avec à sa tête un couple hors normes, visionnaire et proche du terrain. C’est le début de glorieuses années au cours desquelles Hervé et Gilles Tremblaye, fils des fondateurs, rejoignent l’entreprise familiale (années 80), puis décident en 2001 de créer deux entités séparées, l’un sur le secteur de la logistique, l’autre sur le secteur du déménagement. Nous avons rencontré Hervé, un chef d’entreprise garant de l’esprit Tremblaye, à savoir conserver la confiance des 400 collaborateurs en plaçant la relation humaine au cœur de sa stratégie.

Hervé Tremblaye

Expliquez-nous votre style de management ?

Dès le départ j’ai adopté 4 grands principes : le premier est de toujours donner le meilleur de soi-même. Le deuxième est d’être agile et réactif, sans rien considérer comme acquis. A travers l’écoute, le troisième consiste à comprendre, à continuer d’apprendre. Le dernier est celui de l’anticipation, prévoir évite bien des écueils. Je place par ailleurs la valorisation des collaborateurs au cœur de l’entreprise. L’esprit Tremblaye c’est de garder à l’esprit que ce sont les hommes qui font l’entreprise, pas le bilan.

La pérennité de l’entreprise passe par sa capacité à concevoir son futur

On perçoit aussi cette nécessité de muter avec les changements de la société…

En effet tout change vite. Par exemple la durée de vie d’un client se réduit entre l’époque de mes parents (près de 20 ans) à notre époque (moins de 7 ans). Ainsi avons-nous réorganisé l’entreprise en 2018, avec le développement de nouvelles activités liées au E-commerce. Nous proposons maintenant à nos clients « pure player » (1) de photographier les produits vendus dans notre studio, ils les intègrent ensuite directement sur leur site de vente en ligne. Pour acheminer les produits il faut aussi d’abord les vendre.

Votre cœur de métier reste la logistique ?

Bien entendu, nous disposons de 350 camions et 900 cartes grises (remorques). Nos chauffeurs sillonnent la France pour le compte de grandes enseignes. Nous avons 40 000 m2 d’entrepôts, sur la Sarthe, mais aussi en Bretagne près de Rennes. Nous fabriquons et revendons aussi de la caisserie bois et divers produits d’emballage. Tremblaye SA réalise un chiffre d’affaires de plus de 40 millions d’euros, et nous visons les 45 millions en 2021 !

Quelles sont les raisons de cette croissance ?

La remise en route a pris un peu de temps après le confinement drastique du printemps 2020. Mais depuis novembre dernier nous progressons très fort. Tous nos clients liés au secteur de l’habitat sont en suractivité. Et les chiffres de croissance d’Internet induisent de gros besoins en transport de marchandises. Je pense que la C19 a été un accélérateur de la croissance des ventes sur Internet et que les consommateurs s’y sont habitués. Et dans ce contexte, notre agilité est un atout : nous nous adaptons rapidement, nous répondons aux besoins du marché presqu’instantanément. Je tiens à rendre hommage à nos collaborateurs qui se sont mobilisés en 2020 pour aider l’entreprise. Ainsi nous avons été arrêtés en avril et tout le monde a accepté de prendre ses congés sur cette période. Cette crise a soudé les équipes, nous sommes aujourd’hui plus forts pour affronter les enjeux futurs. 

Voyez-vous des freins à votre développement ?

Bien entendu le défi reste les ressources humaines, nous avons pour objectif de recruter à court terme 35 chauffeurs. Par ailleurs, nous appréhendons les mesures à venir concernant les ZFE (Zone à Faible Émissions) qui seront mises en place dans les villes de plus de 150 000 habitants d’ici la fin de la décennie. Notre localisation en Zone Nord du Mans pourrait poser des problèmes à l’avenir, et nous ne pourrons pas transformer notre parc de 350 camions à moteurs diesel en quelques années. Mais cela fait partie du rôle de notre comité de direction de trouver des solutions. La pérennité de l’entreprise passe par sa capacité à concevoir son futur.

TREMBLAYE SA

40 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2020

400 collaborateurs

40 000 m2 d’entrepôt

350 camions / 900 cartes grises

Pôle route

Pôle services logistiques

Bruno Réchard

Bruno Réchard, rédacteur en chef du Petit Sarthois

Ajouter commentaire

Nous suivre

Vous aimez la Sarthe ? Alors vous aimez le Petit Sarthois… Suivez-nous ;-)

PUBLICITÉ