La passion du trial à Saint-Léonard-des-Bois
« BBC -

La passion du trial à Saint-Léonard-des-Bois

« Trial » signifie « essai » en anglais, car le succès n’est pas assuré. Le trial consiste, en effet, à franchir des obstacles naturels ou artificiels. Il est né au Royaume-Uni, au début du 20e siècle, pratiqué par des « Gentlemen Farmers » sur des motos traditionnelles. Nous avons rencontré le Moto Club de Saint-Léonard-des-Bois, un groupe de copains passionnés par le Trial. Le Petit Sarthois est invité à une matinée d’entraînement par un des piliers du club, Laurent Miette, membre du club depuis 20 ans..

Une aire d’entrainement magnifique

Nous arrivons sur les lieux vers 9h45, tandis que les motos vrombissent déjà… Le club-house est une cabane en bois équipée de tables, de bancs et d’un barbecue. Leur terrain de jeu se situe sur les hauteurs d’une colline des Alpes Mancelles, la végétation constituée de chênes, de bruyères et de fougères recouvre un ensemble de roches constituées de grès et de schistes. Le terrain privé sur lequel les 35 membres du club s’entrainent occupe 9 hectares. Sur le haut du terrain, la vue est magnifique, surplombant la vallée du nord-ouest de la Sarthe. Mais avant la récompense constituée de grillades et de jus de raisin affiné, l’équipée part sur les hauteurs pour quelques voltiges mécaniques…. Frédéric Soyer, au club depuis 20 ans, fait office de moniteur.

Frédéric Soyer au cœur des Alpes Mancelles.
Frédéric Soyer au cœur des Alpes Mancelles.
Des parcours abrupts mais adaptés aux niveaux de chacun.

Frédéric commence par baliser le terrain à l’aide de plots de 3 couleurs, chaque couleur représentant un niveau de difficulté différent. Les plus jeunes ne sont pas toujours les moins habiles, pour preuve la fille de Frédéric qui est championne de France à 13 ans (voir encadré ci-après). Peu de chutes, Frédéric encadre chaque obstacle pour rattraper le motard si besoin. Quelques gamelles quand même pour les plus téméraires, mais l’équipement de protection amortit les chocs. La difficulté consiste à ne pas poser le pied par terre, tout en enchaînant les roches, souches et monticules… la notion d’équilibre instable n’est ici pas un vain mot…

L’ambiance conviviale entre passionnés de Trial

dans la vaste cabane ouverte sur la Nature, pour un barbecue et un débriefing de la matinée… Rigolade et bons souvenirs de gamelles au programme.
Le terrain d’entrainement permet de rassembler tous les adhérents, des novices aux experts, c’est un lieu d’échange et de convivialité. Chacun peut y trouver des conseils et du soutien dans une ambiance chaleureuse. Le Moto Club de St Léonard-des-bois peut également faire découvrir la moto aux enfants avec des petites motos

Verticalite-en-pleine-nature
Frédéric Soyer au cœur des Alpes Mancelles.

ZOOM SUR

Alycia, 13 ans, championne de France Espoir 4
Alycia pratique le Trial depuis qu’elle a 4 ans, elle affronte surtout des garçons car ses épreuves sont mixtes. Elle est devenue en 2018 championne de France trophée féminine, après 7 épreuves réparties sur toute la France, dont la finale à Vertolaye (63). Elle a battu également sur certaines épreuves des garçons, chevauchant une moto TRS 125 cm3 Raga. 
La compétitrice va passer en Espoir 3 en 2019 et porte haut les couleurs du club de Saint-Léonard-des-Bois.
Alycia championne de France
Alycia, 13 ans, championne de France.

Contact : Frédéric Soyer


Bruno Réchard

Bruno Réchard, rédacteur en chef du Petit Sarthois

Nous suivre

Vous aimez la Sarthe ? Alors vous aimez le Petit Sarthois… Suivez-nous ;-)

PUBLICITÉ