Un buggy sarthois hors du commun
72 IMMOBILIER - ÉTÉ 2022

Un buggy sarthois hors du commun taillé pour les rallyes-raids

Dans la série des passionnés de déserts et de véhicules d’exception, nous allons vous conter l’histoire d’un monument de mécanique dans l’univers du Rallye Raid, le buggy qui a gagné de nombreux rallye-raids avec à son volant Jean-Louis Schlesser. Et bien ce Roi du Désert est aujourd’hui Sarthois, car il appartient au team « Nano One Racing Team », dont l’un des membres n’est autre que David Pémartin, directeur des concessions Opel du Groupe Legrand Auto 24 situé au Mans. Rencontre avec un passionné de rallye-raid, qui prépare le monstre mécanique à concourir au « Morroco Desert Challenge » en 2020.

L’équipe du Nano One Racing Team.
L’équipe du Nano One Racing Team.
Un buggy hors du commun

Le moteur 6.2L V8 (Chevrolet Corvette) est équipé d’une boîte séquentielle 6 rapport Sadev. Le système de gonflage dégonflage CBC (autorisé en compétition sur les 2 roues motrices) permet de l’intérieur du cockpit de s’adapter aux dunes au fur et à mesure de la course. Du Nano One est ajouté au lubrifiant de la boîte et du pont, composant à base de nano particules de diamant qui va se loger là où ça chauffe, et qui permet une durabilité jusqu’à 300 %.
Ce buggy qui affiche à peine 1 700 kg pour 430 ch a tout de l’athlète taillé pour avaler les pistes et se jouer des dunes. Si l’on ajoute qu’il possède un réservoir de 350 litres, vous comprenez pourquoi ce véhicule est tout simplement hors-normes.

Plage Blanche -  Morocco Desert Challenge.
Plage Blanche – Morocco Desert Challenge.
Objectif 2020 : Morocco Desert Challenge.

À son volant, David Pémartin a un long passé dans le sport automobile dont dernièrement les 24h du Maroc et la Baja Aragón. Son acolyte Valérie Chatel, à la tête de l’entreprise Chatel SA spécialisée en tôlerie industrielle, pilote et copilote a également fini 30ème du rallye des Gazelles. L’objectif du team en 2020 sera le rallye Morocco Desert Challenge. Non seulement ce rallye est une aventure pleine de variété, avec des pistes rapides, des parties techniques, de grandes plaines africaines, encore plus de dunes, des lacs asséchés et bien entendu les pistes légendaires du Paris-Dakar, mais il est aussi le seul à offrir 0 km de liaison entre le début de la première spéciale et l’arrivée de la dernière. En effet, aucune liaison, rien que du pur rallye. Le vrai départ du rallye, ce sera sur la légendaire Plage Blanche, 250 km au sud d’Agadir. Le Morocco Desert Challenge débute par 25 km à couper le souffle, “à plat”, à marée basse sur une plage vierge de l’océan Atlantique, sur laquelle vont s’élancer 300 véhicules pieds au plancher. Pas étonnant que les inscriptions ont été prises d’assaut… au bout d’une semaine le rallye affichait déjà complet…

Objectifs à long terme : Africa Race et le Dakar

Le Must des Rallyes reste bien entendu le Dakar, et David et Valérie rêvent d’y concourir en T1 en 2021. Mais pour cela il faut rôder le buggy et monter crescendo en passant probablement par l’Africa Race avant le nirvana de l’Arabie Saoudite. Le Nano One Racing Team est composé de 8 personnes, et a l’appui de sponsors solides comme Nano One que le Groupe Legrand Auto 24

Valérie Chatel, pilote et chef d’entreprise.
Valérie Chatel, pilote et chef d’entreprise.


Chiffres clés Morocco Desert Challenge

300 véhicules de rallye raid
1 051 partants
2e plus grand Rallye au monde

Suivez leur organisation sur :

Bruno Réchard

Bruno Réchard, rédacteur en chef du Petit Sarthois

Nous suivre

Vous aimez la Sarthe ? Alors vous aimez le Petit Sarthois… Suivez-nous ;-)

PUBLICITÉ