Aux Pieds Douillets

CGR CINÉMAS ZONE NORD : RETOUR LE 19 MAI !

La Zone Nord c’est aussi un haut lieu du Cinéma en Sarthe avec le complexe de cinémas de Saint-Saturnin, dirigé par Laurent Barriquault. Ce passionné de cinéma a compris qu’un complexe culturel doit proposer de multiples animations et notamment des soirées avec venue des équipes de films. Sont donc venus les plus grands acteurs ou réalisateurs français comme notamment Dany Boon, Omar Sy ou Franck Dubosc. Nous l’avons rencontré pour 1 heure de pur plaisir tant il a d’anecdotes à raconter sur les fabuleuses soirées passées au CGR de Saint-Saturnin.

Laurent Barriquault à son bureau du CGR de Saint-Saturnin
Laurent Barriquault a son bureau du CGR Cinémas de Saint-Saturnin

Un cinéma populaire revendiqué

Après avoir roulé sa bosse dans différentes villes de France, Laurent Barriquault a posé ses valises au Mans en 2006 et l’histoire d’amour entre ce cinéma et lui ne s’est jamais arrêtée. « J’aime le public du CGR car il est familial, expressif, sensible et fidèle. Notre marque de fabrique c’est la comédie populaire. Des stars comme Dany Boon ou Franck Dubosc sont venus plusieurs fois pour rencontrer leurs fans sarthois. J’adore organiser des surprises et rendre le cinéma vivant. Par exemple pour Taxi 5 nous avions fait venir la voiture du film. Seuls 3 cinémas en France avaient l’avant-première : le Grand Rex à Paris, Marseille évidemment et Saint-Saturnin : hé, hé… nous avons remplis 10 salles ! Mais attention à ne pas trop en faire, il faut aussi savoir rester simple, sinon on est hors-sujet. »

Une reprise attendue le 19 mai pour un grand nombre de films

L’homme est actuellement en manque de films et de public depuis le 28 octobre dernier mais il sait être patient et tous les jours il continue de venir à son bureau : entretien des projecteurs numériques, dons des stocks de confiserie aux associations avant qu’ils ne se perdent, contacts avec les distributeurs et le landernau cinématographique, il prépare la reprise. « Le gouvernement travaille sur un protocole de reprise avec une jauge à 30% : nous serons prêts. » La difficulté sera d’organiser les plannings avec pléthore de films non sortis, sans compter les nouveautés à venir. « Il y aura l’opus N°2 de Top Gun (Top Gun Maverick) en juillet 2021, en fin d’année le prochain James Bond « Mourir peut attendre » … le public aussi… Les Tuches en décembre et l’adaptation au cinéma de Kaamelott d’Alexandre Astier. »

Lequel des deux est le clown ? Laurent ou Omar ?
Lequel des deux est le clown : Laurent ou Omar ?

Des rencontres magiques

Lorsqu’on lui demande ses plus beaux souvenirs, il hésite tant les rencontres extraordinaires sont nombreuses…. « J’ai une complicité particulière avec Omar Sy, qui est venu 5 fois. La 1ère fois c’était en novembre 2011 à l’occasion de la sortie d’« Intouchables ». Nous avions parié avec Omar qu’il reviendrait s’il dépassait les 5 millions d’entrées…. 3 mois plus tard l’équipe du film est revenue pour fêter les 20 millions d’entrées ! Tout au long des années, Omar a su rester généreux, attentionné, souriant, toujours le petit mot agréable. J’ai une profonde affection pour lui, une star qui a su rester simple. » La programmation inclut aussi des films portant sur des sujets graves comme « Au nom de la terre » d’Édouard Bergeon, qui raconte la descente aux enfers d’un agriculteur Mayennais. « J’ai pris une grosse claque, nous avions eu la chance de recevoir le réalisateur à l’avant-première, qui raconte en fait l’histoire de son père. Le film a fait 2 millions d’entrées et a donc rencontré son public. »

Confort, animation et technologie

« La France compte 2 046 cinémas, les tournées des équipes de films concernent seulement 20 à 40 dates. Nous avons la chance à Saint-Saturnin d’en accueillir entre 20 et 30 chaque année ! Mais attention, cette pandémie a provoqué des nouveaux modes de consommation de cinéma, notamment avec la création des plateformes, permettant à de nombreux films de trouver, malgré la crise, des canaux de diffusion. Il faudra donc continuer à apporter du plus aux cinéphiles : confort, animations, technologie. Ainsi nous proposons la salle Premium Ice, avec le meilleur projecteur de sa génération (60 000 lumens) et le son Dolby Atmosã, offrant 52 sources différentes grâce à 53 enceintes et 35 amplificateurs. » 

CGR de Saint-Saturnin : 856 000 entrées en 2011 (Record)

Bruno Réchard

Bruno Réchard, rédacteur en chef du Petit Sarthois

Ajouter commentaire

Nous suivre

Vous aimez la Sarthe ? Alors vous aimez le Petit Sarthois… Suivez-nous ;-)

PUBLICITÉ