« BBC -

BILOBA, LA PASSION POUR LA MENUISERIE CRÉATIVE

Bruno Pappens dans son petit atelier de Montfort-le-Gesnois

La vocation artisanale se réalise parfois sur le tard, après un parcours de vie passé par d’autres étapes. C’est le cas de Bruno, 45 ans, qui est d’abord passé par d’autres métiers avant de réaliser son rêve : devenir menuisier agenceur, artisan créateur, afin de proposer des meubles originaux (meubles BILOBA comme il dit). Rencontre avec une autre facette de l’artisanat, celle des quadras qui se reconvertissent sur le tard, avec maturité et détermination, et qui mettent un point d’honneur à donner un sens à leurs créations.

Biloba : des créations originales bois et métal qui vous ressemblent

Bruno Pappens commence par dessiner votre meuble, après vous avoir cerner pour bien comprendre vos attentes. Il utilise les essences de bois locales comme le chêne, le frêne ou quand il en a le châtaigner. Il ne dédaigne pas utiliser des bois plus exotiques comme le pin douglas, moins onéreux et néanmoins très esthétique lorsqu’il est joliment verni. Ses créations tournent autour du mobilier : consoles, tables, étagères, voire dressing ou escaliers. « Ce que j’aime c’est fabriquer du meuble atypique comme le portail en bois réalisé pour une bâtisse de Montfort-le-Gesnois » (voir photo ci-après). Il travaille pour des particuliers, mais aussi des professionnels, comme le restaurant des Sitelles à Montfort-le-Gesnois. « Le projet était de faire un meuble pour son bar, je lui ai conseillé un meuble personnalisé bois et métal sur mesure, avec des courbes pour trancher avec la droiture des lignes existantes » commente Bruno.

Une vocation accomplie sur le tard

Déjà enfant Bruno bricolait tout, notamment les moteurs, et tout naturellement il commence par un CAP mécanique. Son goût pour les arbres le pousse finalement à devenir élagueur, mais l’homme préfère sauver que tronçonner ! Il fait donc un virage à l’aune de ses 30 ans et devient aide-soignant pendant 10 ans. Il rencontre son épouse au cours de cette période et fonde une famille, mais sa vocation de bricoleur créatif le rattrape et il prépare sa reconversion. Il repasse un CAP menuiserie à 40 ans puis lance son entreprise BILOBA sur Montfort-le-Gesnois.  Son arbre totem, le Ginkgo biloba, également appelé « arbre aux mille écus », est un arbre peu commun. Il peut en effet vivre plus de 1 000 ans et existe depuis plus de 300 millions d’années, ce qui en fait une sorte de fossile vivant. Mais rien de fossile chez Bruno, qui se définit plutôt comme un « Maker », sorte d’artisan des temps modernes, terme inspiré d’un mouvement venu des États-Unis il y a plus de 20 ans (voir encadré).

De Montfort à Lombron : atelier partagé et déménagement pour plus grand

Bruno travaille aujourd’hui dans un petit atelier qui lui a permis de démarrer, mais il est à l’étroit et l’activité de menuisier nécessite d’avoir 2 espaces, dont l’un doit être à l’écart des poussières et autres sciures… C’est pourquoi il a vendu sa maison et a investi dans un grand atelier sur Lombron, le déménagement étant prévu en cette fin d’année. Il disposera de 150 m2. En attendant il utilisait pour le gros œuvre l’atelier partagé de Guillaume Hock sur Lombron. Cela lui permettait un travail sur grosses raboteuses, scies à format…

Bruno Réchard

Bruno Réchard, rédacteur en chef du Petit Sarthois

Nous suivre

Vous aimez la Sarthe ? Alors vous aimez le Petit Sarthois… Suivez-nous ;-)

PUBLICITÉ