« BBC -

SÉBASTIEN THIBAULT, LA SELLERIE TRIPLE A

Sébastien Thibault et son fils : le cuir de père en fils

C’est un artisan au savoir-faire rare que nous vous présentons : un sellier aussi à l’aise avec le mobilier que les sièges automobiles ou les fauteuils d’avions. Le parcours de Sébastien est atypique : Le Mans, Bâle, Singapour… Il voyage en fait au gré de ses commanditaires, une compagnie aérienne par-ci, un constructeur automobile par-là, et même l’émir de Dubaï ! Rencontre avec un artisan aux doigts de fée, capable avec du cuir ou du tissu de réaliser vos rêves les plus fous, la preuve ci-dessous.

De la Sarthe à Singapour

Sébastien démarre au lycée Funay du Mans, avec un CAP + BEP sellerie générale en poche. Il est tout de suite recruté par Johnson Controls dans le Nord-Est où il apprend le métier dès 1991 en réalisant des sièges et fauteuils destinés au secteur automobile. Puis il est repéré par des commanditaires dans l’aéronautique, il apprend donc la sellerie des fauteuils d’avions, essentiellement pour des Falcons d’hommes d’affaires. En 2007, la Sarthe lui manque…tiens tiens… Il décide alors de rentrer avec sa famille pour créer sa boite qu’il appelle « Concept Sellerie Thibault ». Les débuts sont difficiles car la crise financière de 2008 vient contrarier ses plans…. Heureusement il travaille pour de beaux clients, et notamment l’émir de Dubaï qui l’envoie sur Singapour pour créer des fauteuils de Boeing en peau de python !

Une multitude de compétences dont la dernière : les têtes de lits sonorisées.

Le quotidien de Sébastien, ce n’est pas tous les jours Dubaï…. Loin s’en faut l’artisan réalise tout type de travaux, du garnissage de mobilier (fauteuils, sièges, canapés, méridiennes, etc…), à la réalisation plus pointue de sièges pour l’automobile (Peugeot, Volvo…). Son dernier secteur d’activité : l’acoustique. En effet il a conclu un partenariat avec la société OXA Technologies, qui a mis au point un transpondeur sonore qui diffuse du son (de la musique) dans les matériaux (mobilier, mur, parois, vitres, etc…). Sébastien et son fils proposent donc un concept révolutionnaire de têtes de lits qui diffusent de la musique via Bluetooth : le son est excellent et l’on ne comprend pas au début d’où vient la musique…. L’idée est géniale, Sébastien démarre en trombe cette nouvelle activité, destinée aux hôtels, bars, restaurants….

Son fils Arthur, diplômé en maroquinerie, l’a rejoint il y a 2 ans

Sébastien a transmis sa passion à son fils, âgé de 22 ans. Arthur a appris le métier à la prestigieuse maison « Longchamp », située à côté de l’école de maroquinerie de Segré dans le Maine-et-Loire. Il a brillamment obtenu son Bac Pro en apprentissage au sein de la célèbre marque de produits du cuir. Sébastien en profite pour connaitre les dernières techniques, sur de petits objets parfois plus difficiles à coudre étant donné les petites surfaces. Afin de gagner en compétences et de s’ouvrir à de nouveaux produits innovants, Arthur va repartir chez un nouveau patron, la crise sanitaire étant (on l’espère) terminée. Il reviendra dans quelques années reprendre l’entreprise familiale, Sébastien ayant à 50 ans encore quelques belles années devant lui.

Concept Sellerie Thibault
34 rue du Vivier – ALLONNES
02 43 42 54 16 – concept-sellerie@bbox.fr
www.sellerie-thibault.com

Bruno Réchard

Bruno Réchard, rédacteur en chef du Petit Sarthois

Nous suivre

Vous aimez la Sarthe ? Alors vous aimez le Petit Sarthois… Suivez-nous ;-)

PUBLICITÉ