« BBC -

LA CRAVATE SOLIDAIRE LANCE SA CRAVATE MOBILE

Blandine Landoas et Étienne Moulin.

La Cravate Solidaire collecte en entreprises et auprès de particuliers des tenues professionnelles pour homme et femme. L’association redistribue ensuite les tenues aux bénéficiaires, et leur apporte une aide complète : des coaches en image et recruteurs bénévoles interviennent pour leur fournir des conseils verbaux et non-verbaux à maîtriser en entretien d’embauche. Nous avons rencontré Blandine Landoas et Étienne Moulin, qui viennent de lancer un dispositif complémentaire destiné aux zones rurales : la Cravate Mobile.

Un objectif : la lutte contre les discriminations – une méthode : les ateliers « Coup de pouce »

« L’objet de l’association, c’est la lutte contre toutes les discriminations sociales » explique Blandine Landoas. « En regardant la provenance des personnes que nous aidont, on s’est rendu compte qu’ils venaient pour la plupart du Mans » précise Étienne Moulin. Il a donc été décidé d’activer un dispositif de camionnette dite « Cravate Mobile ».

L’éloignement levé par la camionnette « Cravate Mobile »

Notre objectif était de proposer un service complet, avec une tenue vestimentaire à choisir dans une grande dressing aménagée dans une camionnette adaptée par ADL Aménagement, situé Zone du Vivier à Allonnes. Quelques zones ont déjà fait l’objet de journées « coups de pouce » comme les communautés de communes de Le Mans Métropole, l’Orée de Bercé Bélinois, Val de Sarthe (La Suze), Sud Sarthe (Le Lude), Champagne Conlinoise (Conlie), Pays de Sillé (Sillé-le G.), Maine Saonois (Mamers), Pays Fléchois (La Flèche), Sablé-sur-Sarthe.

Trois Cravates Mobiles déjà actives en France

L’association a démarré au Mans il y a 7 ans et dorénavant est située rue Nationale : plus de 200 m2 de surface de bureaux, vaste et pratique, ce qui a permis d’aider près de 1 000 demandeurs d’emploi en 2022. L’année 2023 verra donc l’arrivée de la Cravate Mobile, qui offre certes moins de choix de vêtement, mais apporte tout comme au siège les « ateliers coups de pouce ». Trois cravates mobiles étaient déjà actives sur Lille, Paris et Bordeaux. Mais le concept sur Bordeaux a été retenu car ce dispositif propose le don de vêtements via la camionnette, essentielle aux yeux de Blandine et Etienne.

La Cravate Solidaire
93 rue Nationale – LE MANS
06 66 57 54 39

Bruno Réchard

Bruno Réchard, rédacteur en chef du Petit Sarthois

Nous suivre

Vous aimez la Sarthe ? Alors vous aimez le Petit Sarthois… Suivez-nous ;-)

PUBLICITÉ