« BBC -

RECRUTEZ UNE PERSONNE HANDICAPÉE AVEC LE CAP EMPLOI DE LA SARTHE

Éric Crispin, Isabelle Gouaux et Nathalie Letourneux

À fin décembre 2021 en France, 474 171 demandeurs d’emploi bénéficiaires de l’obligation d’emploi (DEBOE) sont inscrits à Pôle emploi en catégories A-B-C. Ils représentent 8,4% de l’ensemble des demandeurs d’emploi. Le nombre de demandeurs d’emploi en situation de handicap est en fait à son plus bas niveau depuis 5 ans. Cette progression des résultats en termes d’insertions et de maintiens dans l’emploi s’accompagne d’une forte satisfaction des entreprises bénéficiaires des aides de l’Agefiph (organisme chargé de l’insertion professionnelle des personnes handicapées dans le privé), s’avérant donc être une solution à la fois efficace et pleine de sens pour une société moderne et inclusive.

Une tendance à mieux intégrer le handicap dans l’entreprise

Le taux de chômage des personnes handicapées s’établit à la fin du premier trimestre 2022 à 14 % (contre 8 % pour l’ensemble de la population), alors qu’il s’élevait à 19 % avant la crise du Covid-19. Ces chiffres encourageants ont été dévoilés par l’Agefiph le 12 mai 2022. Les chômeurs handicapés ont deux spécificités. Leur âge d’abord : un peu plus de la moitié ont plus de 50 ans. Autre paramètre : la difficulté à trouver ou retrouver un emploi. Plus de 60% des chômeurs handicapés sont des chômeurs de longue durée. Pourtant, les entreprises de plus de 20 salariés ont des objectifs chiffrés. Ils doivent compter 6% de personnel handicapé dans leur masse salariale. Le secteur public y est presque (5,8% en 2019). Le secteur privé, quant à lui, en est encore loin (3,5% en moyenne), et notamment dans les petites entreprises. 

Cap emploi, une structure du service public qui accompagne les personnes handicapées et les entreprises

Les 98 structures Cap emploi sont des organismes de placement spécialisés exerçant une mission de service public. Ils sont en charge de l’accompagnement, du suivi durable et du maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap. Ils accueillent et accompagnent plus de 220 000 personnes et plus de 150 000 employeurs chaque année. Au Mans, nous avons rencontré son Directeur, Éric Crispin, ainsi que 2 Managers chargées d’encadrer les conseillers : Isabelle Gouaux-Lebouc gère les services Maintien dans l’emploi (4 conseillers) et Employeurs (3 conseillers); Nathalie Letourneux gère le service Demandeurs d’emploi (11 conseillers) en situation de problèmes de santé. En Sarthe, il y a un peu moins de 3 000 demandeurs d’emploi avec une reconnaissance travailleurs handicapés. Sur ces 3 000, Cap emploi en suit environ un 1/3 pour lesquels il faut travailler la compensation, prendre en compte leur situation de handicap. Pour qu’ils interviennent, il faut une reconnaissance de travailleur handicapé par la MDPH.

La majorité des handicaps provient de troubles acquis en carrière 

Le service employeurs de Cap Emploi rend visite aux entreprises, voir quels sont leurs besoins, voir s’ils peuvent accueillir un DEBOE pour faire un stage. Et dans ce cadre, la loi des 6% est abordée… Les patrons le savent, et passent des conventions avec l’agefiph (privé) ou les fiph (public) et jouent le jeu dans la mesure du possible. On touche des problématiques particulières comme les maladies consécutives à des postes de travail répétitifs, le plus souvent en usines. En fait les troubles liés à la naissance sont minoritaires (10% environ). La majorité des handicaps est consécutive à des troubles acquis en carrière, qu’ils soient psychologiques ou physiques. L’un des grands enjeux de la santé au travail, dans un système qui a comme boussole d’aller vers une société́ plus inclusive, est de construire une offre de service agile et adaptée. Cela permettra aux conseillers de Cap Emploi de proposer aux entreprises de solutions concrètes, notamment en matière de compensation, et adaptées aux évolutions du monde du travail. 

Bruno Réchard

Bruno Réchard, rédacteur en chef du Petit Sarthois

Nous suivre

Vous aimez la Sarthe ? Alors vous aimez le Petit Sarthois… Suivez-nous ;-)

PUBLICITÉ